Livraison gratuite sur toutes les commandes de plus de 25 $Économisez maintenant !

leaf background
The Way By Webber Naturals

Est-ce que le stress cause des douleurs articulaires ?

Envoyer à un ami

Est-ce que le stress cause des douleurs articulaires ?

Ce n’est pas par hasard que la douleur dans vos genoux se réveille à la fin d’une semaine difficile au travail ou que votre cou devient plus sensible lorsque vous faites face à un changement important dans votre vie. 

Vous avez peut-être entendu dire que le stress peut nuire à la santé physique, mais saviez-vous qu’il peut affecter vos articulations ? Le stress peut avoir des effets négatifs sur vos articulations, surtout si vous souffrez déjà de troubles articulaires ou d’arthrite rhumatoïde.[1] 

Le lien entre le stress et les douleurs articulaires 

Nous vivons tous des moments de stress. C’est une réaction normale provenant de la pression du quotidien. Lorsqu’il n’est pas maîtrisé, un stress important ou prolongé peut dépasser la capacité de l’organisme à gérer la situation et provoquer de l’inflammation et des changements au niveau des tissus. Le stress et la douleur chronique étant interreliés, l’un entraîne souvent l’autre, ce qui crée un cycle stress-douleur.[2] 


Le stress émotionnel cause des douleurs articulaires 

Si vous souffrez d’une maladie articulaire, l’inflammation induite par le stress peut déclencher des poussées douloureuses. Une étude sur des personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde a révélé que le stress mental et les troubles de l’humeur constituaient les causes les plus fréquentes de réapparition de leurs symptômes de douleurs.[1] 

Le lien entre le stress et l’inflammation contribue énormément à de nombreux troubles articulaires, notamment : [3] 

  • L’ostéoporose 

  • L’arthrite rhumatoïde  

  • La dysfonction de l’articulation temporo-mandibulaire 

  • La fibromyalgie 


La douleur articulaire induit le stress 

Le stress induit la douleur articulaire ET la douleur articulaire induit le stress. Des recherches démontrent que les personnes aux prises avec des douleurs dans les articulations sont souvent soumises à un stress extrême parce qu’elles s’inquiètent de leur douleur, de leur traitement et du fardeau que leur maladie impose aux gens qui les entourent. Autrement dit, la fatigue et l’invalidité causées par la douleur sont stressantes.[4,5]

Note explicative sur le stress et les douleurs articulaires


Comment le stress déclenche les douleurs articulaires 

Le stress engendre des douleurs articulaires (surtout en cas d’arthrite rhumatoïde) en activant la réponse inflammatoire du système immunitaire. 

Quand cela arrive, des substances chimiques de signalisation appelées cytokines sont libérées dans le corps. Les cytokines jouent un grand rôle dans l’inflammation et peuvent aggraver la destruction du cartilage et les symptômes de l’arthrite.[1]

Plus une personne est exposée au stress, plus l’inflammation augmente, ce qui affecte l’humeur et les processus mentaux. Même à un niveau plus faible, le stress prolongé perturbe la production de cortisol de l’organisme et nuit à la réaction au stress normale du cerveau ainsi qu’à la capacité de faire face.[4] 


Comment briser le cycle stress-douleur 

Plusieurs moyens sont à votre disposition pour briser le cycle du stress et de la douleur articulaire. 

Une femme pratiquant la course à pied à l’extérieur


Différentes façons de gérer le stress 

Quel que soit le déclencheur de votre stress, ne rien faire pour y remédier pendant de longues périodes nuit à votre santé et peut épuiser le système de réaction au stress de votre organisme.

Les saines habitudes de vie suivantes, combinées à des activités pouvant réduire le stress peuvent constituer une bonne stratégie de base pour gérer le stress :

  • Dormez davantage. Saviez-vous que 36 % des adultes au Canada ont du mal à dormir lorsqu’ils sont stressés[6] ? En bénéficiant des 7 à 9 heures de sommeil par nuit recommandées, vous donnerez à votre cerveau du temps pour se réparer et faire le plein, ce qui vous permettra de vous sentir plus frais et dispo le lendemain matin[7].

  • Nourrissez votre cerveau. Maintenez votre niveau d’énergie et votre humeur égale en mangeant régulièrement des repas nourrissants incluant des fruits et des légumes frais, des grains entiers, des protéines maigres et des gras sains comme les aliments riches en oméga-3. Assurez-vous d’obtenir un apport suffisant en magnésium, car celui-ci qui joue un rôle primordial pour détendre les muscles, et aussi en vitamines B, qui elles soutiennent la santé nerveuse[10,11].

  • Limitez votre consommation de caféine et d’alcool. La caféine exacerbe la nervosité tandis que l’alcool peut aggraver les sources de stress et interagir avec les analgésiques. Il est préférable d’en limiter l’apport quand vous vous sentez stressé[12].

  • Réservez-vous des moments de détente. Des techniques relaxantes, comme la méditation et la respiration profonde, écouter de la musique et passer du temps en famille et avec les amis sont tous des moyens de favoriser un état d’esprit sain  et propice au calme.

Curcuma

 Comment gérer la douleur articulaire 

Ne laissez pas la douleur ou le stress causés par l’inflammation dans vos articulations vous priver de vos activités préférées. Pour mieux gérer votre douleur, discutez des thérapies contre les douleurs articulaires avec votre médecin et optez pour des aliments et des suppléments qui réduisent l’inflammation dans les tissus articulaires et qui les nourrissent. Voici quelques ingrédients bénéfiques aux articulations qui ont fait l’objet de recherches concluantes : 

  • La glucosamine et la chondroïtine sont des composants naturels du cartilage des articulations, mais dont la concentration baisse avec l’âge. La prise d’un supplément de glucosamine aide à stimuler la croissance des cellules du cartilage et freine les dommages causés par l’arthrose[13]. En attirant l’eau et les nutriments dans le cartilage articulaire et en le protégeant contre de nouveaux dommages, la chondroïtine peut être prise pour réduire les douleurs de l’arthrose[14]

  • Le curcuma est traditionnellement utilisé en phytothérapie pour soulager l’inflammation et il est une source d’antioxydants appelés curcuminoïdes. En faisant obstacle à l’inflammation, l’extrait de cette racine jaune vif s’avère capable de réduire la douleur articulaire et de faciliter la mobilité des personnes atteintes d’arthrite[15]

  • Les acides gras oméga-3 [acide eicosapentaénoïque (AEP) et acide docosahexaénoïque (ADH)] présents dans les poissons d’eau froide et les huiles de poisson ou encore dans les suppléments de microalgues sont réputés pour soutenir une réponse inflammatoire normale dans le corps. Des recherches montrent qu’un apport régulier en oméga-3 par le biais de suppléments quotidiens ou par la consommation de poisson une ou deux fois par semaine peut aider les personnes aux prises avec des affections inflammatoires à gérer l’enflure et les douleurs articulaires[16,17,18].   

  • Le collagène est une importante protéine du corps et un élément de base crucial pour le tissu conjonctif à l’intérieur des articulations. À mesure que nous vieillissons, la production de collagène baisse et nos articulations résistent moins bien aux fortes tensions et aux simples contraintes des activités physiques. Il a été démontré que la prise d’un supplément de peptides de collagène soutient la fonction articulaire en calmant la douleur et en stimulant la réparation des tissus[19]


Des articulations à l’épreuve du stress 

Il n’y a pas de doute, le stress et la douleur articulaire sont reliés. Le premier pas vers la gestion de la douleur consiste à comprendre comment votre réaction aux facteurs de stress du quotidien affecte vos articulations.  

La mise en place de moyens qui vous permettent de composer avec le stress jour après jour contribuera à briser le cycle stress-douleur pour que vous puissiez prendre part, sans gêne, aux activités qui vous sont chères. 

Patience Lister

Patience Lister

Patience Lister est une rédactrice pigiste de Vancouver, C.-B., spécialisée dans les aliments et produits de santé naturels. Elle écrit et réalise des travaux de recherche dans ces domaines depuis 2005, se concentrant particulièrement sur la nutrition

  1. Yılmaz V, Umay E, Gündoğdu İ, et al. Rheumatoid arthritis: Are psychological factors effective in disease flare? Eur J Rheumatol. 2017; 4(2):127-32.

  2. Tolahunase M, Sagar R, Dada R. Impact of yoga and meditation on cellular aging in apparently healthy individuals: A prospective, open-label single-arm exploratory study. Oxid Med Cell Longev. 2017; 2017:7928981.

  3. Hannibal KE, Bishop MD. Chronic stress, cortisol dysfunction, and pain: A psychoneuroendocrine rationale for stress management in Pain Rehabilitation. Physical Therapy. 2014; 94(12):1816–25.

  4. Lwin MN, Serhal L, Holroyd C, et al. Rheumatoid arthritis: The impact of mental health on disease: A narrative review. Rheumatol Ther. 2020; 7(3):457-71.

  5. Canadian Mental Health Association. Stress. [Internet]. 2014. [Cited 16 November 2021]. Available from: https://cmha.bc.ca/documents/stress/

  6. Government of Canada. Are Canadian adults getting enough sleep? [Internet]. Canada.ca. 2019. [Cited 16 November 2021]. Available from: https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/healthy-living/canadian-adults-getting-enough-sleep-infographic.html

  7. Canadian Mental Health Association. Improving mental health [Internet]. 2021. [Cited 16 November 2021]. Available from: https://cmha.bc.ca/documents/improving-mental-health/

  8. Mayo Clinic. Exercise helps ease arthritis pain and stiffness. [Internet]. 2020. [Cited 16 November 2021]. Available from: https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/arthritis/in-depth/arthritis/art-20047971

  9. Spadola CE, Rottapel RE, Zhou ES, et al. A sleep hygiene and yoga intervention conducted in affordable housing communities: Pilot study results and lessons for a future trial. Complement Ther Clin Pract. 2020; 39:101121.

  10. Welch AA, Kelaiditi E, Jennings A, et al. Dietary magnesium is positively associated with skeletal muscle power and indices of muscle mass and may attenuate the association between circulating c-reactive protein and muscle mass in women. J Bone Miner Res. 2016; 31(2):317–25.

  11. Kennedy DD. B vitamins and the brain: Mechanisms, dose and efficacy—a review. Nutrients. 2016; 8(2):68.

  12. Canadian Mental Health Association. Improving mental health [Internet]. 2021. [Cited 16 November 2021]. Available from: https://cmha.bc.ca/documents/improving-mental-health/

  13. Al-Saadi HM, Pang KL, Ima-Nirwana S, et al. Multifaceted protective role of glucosamine against osteoarthritis: Review of its molecular mechanisms. Sci Pharm. 2019; 87:34.

  14. Singh JA, Noorbaloochi S, MacDonald R, et al. Chondroitin for osteoarthritis. Cochrane Database Syst Rev. 2015; 1:CD005614.

  15. Kuptniratsaikul V, Dajpratham P, Taechaarpornkul W, et al. Efficacy and safety of Curcuma domestica extracts compared with ibuprofen in patients with knee osteoarthritis: A multicenter study. Clinl Interven Aging. 2014; 9:451-8.

  16. Kostoglou-Athanassiou I, Athanassiou L, Athanassiou A. The effect of omega-3 fatty acids on rheumatoid arthritis. Mediterr J Rheumatol. 2020; 31(2):190-4.

  17. Goldberg RJ, Katz J. A meta-analysis of the analgesic effects of omega-3 polyunsaturated fatty acid supplementation for inflammatory joint pain. Pain. 2007; 129(1-2):210-23.

  18. Tedeschi SK, Bathon JM, Giles JT, et al. Relationship between fish consumption and disease activity in rheumatoid arthritis. Arthritis Care Res. 2018; 70(3):327–32.

  19. Khatri M, Naughton RJ, Clifford T, et al. The effects of collagen peptide supplementation on body composition, collagen synthesis, and recovery from joint injury and exercise: A systematic review. Amino Acids. 2021; 53(10):1493-506.

Continuer à lire