Livraison gratuite sur toutes les commandes de plus de 25 $. Achetez dès maintenant !

leaf background
The Way By Webber Naturals

Solutions maison contre le rhume et la grippe

Solutions maison contre le rhume et la grippe

Ce que je fais quand je tombe malade : Les solutions maison d’une naturopathe contre le rhume et la grippe  

Bien que je déteste l’admettre, même les praticiens de la santé tombent malades. Quand je me sens mal, la meilleure chose à faire est de rester à la maison. 

Comme le rhume et la grippe sont souvent des infections des voies respiratoires supérieures causées par des virus, et non des bactéries, les antibiotiques ne sont pas efficaces. J’utilise donc des remèdes maison et des suppléments, non seulement pour prévenir les infections, mais aussi pour traiter les symptômes et accélérer ma récupération. 

Dormir beaucoup 

Le sommeil et l’immunité sont étroitement liés. Lorsque je ne me sens pas bien, la première chose que je fais est de dormir le plus possible

Les adultes ont besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit, les adolescents de 8 à 10 heures et les enfants et les nourrissons d’environ 14 heures. La recherche montre que le manque de sommeil accroît les risques de tomber malade.  

Lorsque vous vous sentez mal, ces besoins représentent un minimum, car si vous tombez malade, dormir encore plus aidera votre système immunitaire à mieux combattre la maladie. 

Une tasse de tisane pour rester hydraté

Buvez abondamment  

Une bonne hydratation aide le corps à évacuer les microbes. J’essaie de boire au moins 2 litres d’eau ou de tisane par jour. L’ajout d’un peu de miel est aussi avantageux car il possède des propriétés antivirales et antimicrobiennes naturelles, et il aide à soulager le mal de gorge lors d’un rhume ou d’une grippe !   

Se gargariser à l’eau salée  

Se gargariser à l’eau salée peut aider à soulager un mal de gorge. Je mélange ½ cuillère à thé (2 mg) de sel dans une tasse (250 ml) d’eau tiède. Je me gargarise avec cette solution au moins deux fois par jour, ou plus au besoin. 

Prendre des suppléments 

Pour garder mon système immunitaire en bonne santé, je prends tous les jours des probiotiques et des vitamines C et D. Dès l’apparition de symptômes, j’ajoute des pastilles de zinc, j’augmente la dose de vitamine C et je prends des plantes médicinales comme l’échinacée, le sureau et l’huile d’origan, pour diminuer la durée de la maladie et en atténuer les symptômes. 

Suppléments pour l’immunité comprenant de l'échinacée, des probiotiques et de la vitamine D.

Pleins feux sur les suppléments 

Les suppléments favorables au système immunitaire sont principalement conçus pour offrir un certain degré de prévention avec peu d’effets secondaires désagréables, comme la somnolence. 

La capacité de bon nombre de ces suppléments de renforcer la réponse immunitaire générale de l’organisme a été scientifiquement prouvée. 

La vitamine C est un antioxydant qui contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Dans de nombreuses études, des taux réduits de vitamine C ont été associés à une fonction immunitaire affaiblie. Il est prouvé que des doses élevées de vitamine C peuvent réduire la durée des symptômes du rhume d’un jour à un jour et demi chez certaines personnes. [1], [2], [3] En tant que mère ayant un horaire chargé, j’aime bien prendre le matin une préparation à libération lente dont l’absorption s’étendra sur toute la journée. 

∙   Une carence en vitamine D peut augmenter le risque de tomber malade.[4] La recherche a permis d’établir un lien entre la vitamine D et des infections respiratoires.[5], [6] Les personnes qui avaient les taux sanguins de vitamine D les plus bas ont déclaré avoir eu beaucoup plus d’épisodes récents de rhume ou de grippe. Je vous recommande vivement de faire vérifier votre taux sanguin par votre médecin.   

∙   Les probiotiques modifient l’équilibre de la microflore intestinale et jouent un rôle important sur le plan de l’immunité.[7] Les études appuient le recours aux probiotiques pour augmenter la réponse immunitaire en cas de rhume.[8] En plus d’une préparation probiotique à souches multiples, j’essaie d’inclure dans mon alimentation quotidienne des aliments fermentés tels que des cornichons, de la choucroute, du yaourt grec nature et du kombucha. 

   L’échinacée est utile pour prévenir et réduire la durée du rhume.[9], [10], [11] Selon les recherches, elle stimule la fonction immunitaire, elle aide le corps à lutter contre les infections, en particulier celles des voies respiratoires supérieures, et elle atténue les symptômes du rhume. 

∙   Le sureau est riche en antioxydants qui soutiennent le système immunitaire et aident à raccourcir la durée du rhume et de la grippe. 

∙   L’huile d’origan a des effets anti-inflammatoires et antiviraux et est utilisée depuis longtemps pour les troubles respiratoires.   

∙   Le zinc est un minéral qui stimule l’immunité et qui a la capacité éprouvée de raccourcir la durée du rhume.[12] Il figure souvent parmi les ingrédients des pastilles, car il aide à soulager le mal de gorge. 

Soupe au poulet et aux nouilles 


Beaucoup de preuves anecdotiques placent la soupe au poulet au rang de meilleur remède maison de grand-mère pour aider à lutter contre un rhume. Parfois, grand-mère a tout à fait raison ! 

Une bonne soupe chaude remplie de nutriments, faite avec du vrai bouillon d’os de poulet, fournit du collagène, des acides aminés et des minéraux pour faciliter la guérison. La soupe au poulet est non seulement délicieuse, mais aussi facile à digérer. 

Aromathérapie

L’aromathérapie est un excellent moyen d’éclaircir le mucus. Se frotter le tour du nez ou la poitrine avec un onguent de camphre ou de menthol peut procurer un soulagement. Des huiles d’aromathérapie, comme la menthe poivrée et l’eucalyptus, sont excellentes dans un bon bain chaud.

Consultez un médecin 

« Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours. » Voilà un dicton familier derrière lequel il pourrait bien y avoir une bonne part de vérité. Consommer des aliments nourrissants et riches en certains nutriments peut aider le système immunitaire à combattre la maladie.  

Cependant, en tant que naturopathe, je sais qu’une visite chez un médecin s’impose parfois. Consultez un praticien de la santé si vos symptômes persistent ou s’aggravent, et avant de prendre un supplément si vous souffrez déjà d’une maladie ou si vous prenez des médicaments. 

Joyce Johnson, ND (N'exerce pas actuellement)

Joyce Johnson, ND (N'exerce pas actuellement)

Directrice des services éducatifs de l’Est du Canada pour WN Pharmaceuticals.

  1. Martin NG, Carr AB, Oakeshott JG, Clark P. Co-twin control studies: vitamin C and the common cold. Prog Clin Biol Res 1982;103:365-73.

  2. Anderson TW. Vitamin C and the common cold. J Med Soc N J 1979;76:765-6.

  3. Davies JE, Hughes RE, Jones E, et al. Metabolism of ascorbic acid (vitamin C) in subjects infected with common cold viruses. Biochem Med 1979;21:78-85.

  4. Vanherwegen AS, Gysemans C, Mathieu C. Regulation of Immune Function by Vitamin D and Its Use in Diseases of Immunity. Endocrinol Metab Clin North Am. 2017 Dec;46(4):1061-1094. doi: 10.1016/j.ecl.2017.07.010. Epub 2017 Oct 6. PMID: 29080635.

  5. Urashima M, Segawa T, Okazaki M, et al. Randomized trial of vitamin D supplementation to prevent seasonal influenza A in schoolchildren. The American Journal of Clinical Nutrition. 2010; 91(5):1255-1260.

  6. Loeb M, Dang AD, Thiem VD, et al. Effect of Vitamin D Supplementation to reduce respiratory infections in children and adolescents in Vietman: A randomized controlled trial. Influenza Other Respir Viruses. 2019; 13(2):176-183.

  7. Giorgetti G, Brandimarte G, Fabiocchi F, et al. Interactions between Innate Immunity, Microbiota, and Probiotics. Journal of immunology research. 2015; 501361.

  8. Turner RB, Woodfolk JA, Borish L, Steinke JW, Patrie JT, Muehling LM, Lahtinen S, Lehtinen MJ. Effect of probiotic on innate inflammatory response and viral shedding in experimental rhinovirus infection - a randomised controlled trial. Benef Microbes. 2017 Apr 26;8(2):207-215. doi: 10.3920/BM2016.0160. Epub 2017 Mar 27. PMID: 28343401; PMCID: PMC5797652.

  9. Goel V, Lovlin R, Barton R, Lyon MR, Bauer R, Lee TD, Basu TK. Efficacy of a standardized echinacea preparation (Echinilin) for the treatment of the common cold: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. J Clin Pharm Ther. 2004 Feb;29(1):75-83. doi: 10.1111/j.1365-2710.2003.00542.x. PMID: 14748902.

  10. Goel V, Lovlin R, Chang C, Slama JV, Barton R, Gahler R, Bauer R, Goonewardene L, Basu TK. A proprietary extract from the echinacea plant (Echinacea purpurea) enhances systemic immune response during a common cold. Phytother Res. 2005 Aug;19(8):689-94. doi: 10.1002/ptr.1733. PMID: 16177972.

  11. Fonseca FN, Papanicolaou G, Lin H, et al. Echinacea purpurea (L.) Moench modulates human T-cell cytokine response. International immunopharmacology. 2014; 19(1):94-102.

  12. Hemilä H. Zinc lozenges and the common cold: a meta-analysis comparing zinc acetate and zinc gluconate, and the role of zinc dosage. JRSM Open. 2017 May 2;8(5):2054270417694291. doi: 10.1177/2054270417694291. PMID: 28515951; PMCID: PMC5418896.

Continuer à lire