Obtenez 1 shake vegan tout-en-un GRATUIT pour les commandes de plus de 60 $. Offre valable jusqu'à épuisement des stocks.

leaf background
The Way By Webber Naturals

Recette simple de bouillon d’os pour le système immunitaire

déc. 9, 2021Lecture – 5 minutes

Envoyer à un ami

Recette simple de bouillon d’os pour le système immunitaire

Aujourd’hui, nous allons vous montrer comment préparer l’une des recettes les plus nutritives, bonnes pour l’immunité et polyvalentes de tous les temps : le bouillon d’os !

Pour obtenir un bouillon d’os, il faut faire mijoter des os pendant plusieurs heures afin d’obtenir un riche bouillon regorgeant de nutriments. Beaucoup de gens aiment rajouter la moelle, le tissu conjonctif et les articulations pour préparer leur bouillon.


Le bouillon d’os est-il bon pour la santé ?

Oui ! En fait, le bouillon d’os offre de nombreux bienfaits pour la santé, comme l’explique Joyce Johnson, docteure en naturopathie. « Il soutient le système immunitaire, mais aussi la santé intestinale et digestive », fait-elle remarquer. « Il a des bienfaits pour les articulations et il renforce l’ossature, et même les cheveux, la peau et les ongles. Il a aussi des effets favorables sur le sommeil. »

Le bouillon d’os est riche en collagène qu’on retrouve dans le tissu conjonctif. Après la cuisson, le collagène forme une gélatine. Madame Johnson ajoute que tous les deux, collagène et gélatine, contiennent des acides aminés, comme la glutamine (nous y reviendrons plus tard !), qui favorise une saine réaction inflammatoire.

Ces bienfaits font du bouillon d’os un apport judicieux à votre alimentation quotidienne. Bien des gens aiment le siroter sous sa forme de bouillon, mais il peut aussi servir de base dans les soupes, potages, ragoûts et marinades. Vous pouvez également l’utiliser pour remplacer n’importe quel liquide dans la cuisson du couscous ou du quinoa, la préparation de la purée de pommes de terre ou les sautés de légumes.

Le bouillon d’os et le système immunitaire

Son pouvoir de « superaliment » qui renforce le système immunitaire est l’un des plus grands atouts du bouillon d’os. « Les grands-mères du monde entier connaissent depuis toujours les bienfaits du bouillon de poulet pour combattre le rhume et la grippe, mais la science dispose maintenant de preuves à l’appui de cette affirmation », précise madame Johnson.

Toujours selon elle, le bouillon d’os renferme trois acides aminés essentiels qui contribuent au bon fonctionnement du système immunitaire :

  • L’arginine qui soutient le bon fonctionnement du système immunitaire et du foie.

  • La glutamine qui favorise l’accélération du métabolisme pour permettre au système immunitaire d’agir plus rapidement et d’être plus efficace.

  • La glycine qui stimule la production de glutathion et améliore la qualité du sommeil, ce qui est d’une grande importance pour l’efficacité du système immunitaire.

Le bouillon d’os est même bon pour la santé intestinale. Celle-ci a un impact sur la fonction immunitaire puisque le tractus gastro-intestinal abrite des cellules du système immunitaire qui empêchent les agents pathogènes du tube digestif de se retrouver en circulation ailleurs dans l’organisme, explique madame Johnson.

La recette la plus simple de bouillon d’os bon pour le système immunitaire (au multicuiseur, à la casserole ou à la mijoteuse !)


La recette fournie ci-dessous utilise des os de bœuf. Le bouillon d’os de bœuf contient plus de collagène par portion que le bouillon d’os de poulet ou de porc. « Le bouillon d’os de bœuf contient également un peu plus de glycine et d’arginine », précise madame Johnson. Vous pouvez utiliser des os à moelle, ainsi que des os du jarret, de la queue, des articulations ou du cou.

Ingrédients

3 lb d’os de bœuf
12 tasses d’eau filtrée
1 c. à soupe de vinaigre de cidre de pommes (facultatif)
2 feuilles de laurier
2 c. à thé de poivre noir en grains
1 c. à soupe de sel

Préparation

1. Pour un bouillon clair, faire tremper les os de bœuf dans de l’eau avant de les cuire. Égoutter au bout d’une heure.

2. Placer les os de bœuf dans une casserole, dans un multicuiseur ou dans une mijoteuse et couvrir d’eau filtrée.

3. Ajouter le vinaigre de cidre de pommes, les feuilles de laurier, les grains de poivre noir et le sel.

4. Si vous utilisez une casserole sur la cuisinière : porter le mélange à ébullition et dès qu’il commence à bouillir, réduire à feu doux et laisser mijoter. Écumer la mousse et les impuretés qui remontent à la surface. Couvrir et continuer à faire mijoter pendant 12 à 16 heures.

Si vous utilisez un multicuiseur : fermer hermétiquement et cuire à haute température pendant trois heures. Éteindre et laisser retomber la pression.

Si vous utilisez une mijoteuse : fermer le couvercle et cuire à intensité élevée jusqu’à ébullition. Baisser à faible intensité et écumer. Remettre le couvercle et laisser mijoter pendant encore 12 à 16 heures.

5. Laisser refroidir.

6. Filtrer avec une étamine ou un autre filtre pour retirer toutes les impuretés.

7. Servir immédiatement si on le désire.

8. Pour le conserver, verser le bouillon dans des pots Mason et garder au réfrigérateur jusqu’à cinq jours ou au congélateur jusqu’à six mois

Recette adaptée de nourishedkitchen.com et honestandtasty.com 

Kimberly Aglipay

Kimberly Aglipay

Kimberly Aglipay est auteure, créatrice de contenu et spécialiste du marketing numérique, surtout dans les domaines du bien-être, de la beauté et de la santé. Elle est basée à Toronto.

Continuer à lire