learn-background
The Way By Webber Naturals

Quelques conseils pour la santé du système immunitaire

janv. 25, 2021Lecture – 7 minutes

Envoyer à un ami

Quelques conseils pour la santé du système immunitaire

Mal de gorge, écoulement nasal, toux, voilà des signes que votre système immunitaire a besoin d’un petit coup de pouce. Puisqu’il est votre principal moyen de défense contre les virus, les bactéries et autres envahisseurs étrangers, il est indispensable, pour votre santé et votre bien-être, de prendre des mesures pour le renforcer.

Un certain nombre de facteurs ont une incidence sur le système immunitaire, par exemple l’âge, la génétique, le stress, le sommeil et l’alimentation. Voici donc cinq conseils importants qui vous aideront à le soutenir :

1. Consommer de vrais aliments

La santé du système immunitaire dépend d’un apport constant en nutriments. Il convient donc de consommer des aliments entiers, comme des fruits et des légumes en saison, des céréales non raffinées (quinoa et riz brun) et des gras et protéines sains (haricots, poisson sauvage, noix et graines).

Dans la mesure du possible, songez à incorporer à votre alimentation quotidienne des ingrédients ayant un effet de soutien pour le système immunitaire, notamment :

  • Ail

  • Champignons

  • Gingembre

  • Miel cru

  • Huile de coco

  • Thé vert

La surconsommation de sucre, d’aliments transformés et d’alcool peut diminuer le fonctionnement normal du système immunitaire et appauvrir les réserves de nutriments importants ; il est donc préférable de limiter la consommation de ces aliments à un minimum.

Dans certains cas, prendre des suppléments de vitamines et de minéraux comme la vitamine D, la vitamine C et du zinc peut fournir un soutien additionnel.


2. S’attaquer aux carences en éléments nutritifs

Une grande partie visant le soutien du bon fonctionnement du système immunitaire consiste à corriger de possibles carences en nutriments, comme les vitamines A, D et C et le zinc. Le maintien de taux appropriés de ces micronutriments est un facteur important de la protection de la santé globale. En voici les raisons :

La vitamine A joue de multiples rôles dans la fonction immunitaire. Elle contribue à maintenir l’intégrité des muqueuses qui tapissent les voies respiratoires et digestives afin qu’elles puissent bloquer l’accès aux agents pathogènes.[1] La vitamine A participe également à la formation des globules blancs et à la régulation de leur activité.[2]

La vitamine D est nécessaire en quantité suffisante pour soutenir l’immunité innée et la défense de l’organisme contre les microorganismes. Elle est essentielle à la santé respiratoire générale et des études ont montré que, prise régulièrement en supplément, elle réduit l’incidence des infections des voies respiratoires.[3]

On pense que l’action de la vitamine D consiste à stimuler les globules blancs protecteurs, tels que les macrophages et les cellules T, et à déclencher au besoin l’activité des protéines antimicrobiennes.[3,4]

La vitamine C est l’un des nutriments les plus reconnus pour le soutien du système immunitaire. On compte sur elle pour stimuler la production et l’activité des globules blancs et d’autres protéines qui aident à combattre les infections virales, ainsi que pour défendre l’organisme contre le stress oxydatif dû aux radicaux libres. La vitamine C participe également à la formation des tissus, à la cicatrisation des plaies et au métabolisme des nutriments.[5]

La vitamine C n’est pas produite par l’organisme et il faut en consommer tous les jours en quantités adéquates. Même si la plupart des gens peuvent satisfaire leurs besoins en mangeant quelques portions de fruits et légumes par jour, on a constaté qu’une supplémentation à doses élevées renforce les défenses de l’organisme contre les infections des voies respiratoires supérieures.[6]

Le zinc est un oligo-élément essentiel qu’il faut consommer quotidiennement en petites concentrations pour rester en bonne santé. Il est en effet un catalyseur de nombreux processus biochimiques dans l’organisme, notamment de ceux qui touchent la cicatrisation des plaies et les fonctions immunitaires.

Un trop faible apport en zinc rend l’organisme plus vulnérable aux agents pathogènes viraux et bactériens.[7] La recherche montre qu’une supplémentation en zinc réduit la durée des symptômes du rhume de plus de deux jours et augmente le nombre de globules blancs chez les personnes déficientes.[8,9]

Une alimentation nutritive qui comprend une grande variété de fruits et légumes, des grains entiers, des protéines maigres et des produits laitiers ou des substituts de produits laitiers faibles en matières grasses est le premier pas vers la prévention des carences nutritionnelles.

Certaines personnes peuvent aussi bénéficier de suppléments d’un complexe de vitamines et de minéraux à forte concentration ou d’une préparation expressément axée sur le soutien immunitaire telle que la Vitamine C + D3 à croquer de Webber Naturals. Chaque comprimé à la délicieuse saveur naturelle d’orange contient 500 mg de vitamine C et 500 UI de vitamine D3 pour assurer un soutien antioxydant et immunitaire supplémentaire.

3. Inclure des probiotiques dans son alimentation

Saviez-vous qu’une grande partie du système immunitaire se situe dans le tube digestif ? C’est pour cette raison qu’il semble logique de considérer que les probiotiques, qui sont essentiels à la présence d’une bonne flore intestinale et au soutien de la santé gastro-intestinale, puissent également participer à la régulation de la réponse immunitaire. Certaines souches de probiotiques, comme le Lactobacillus rhamnosus et le Saccharomyces cerevisiae, aident également à gérer et à réduire le risque de diarrhée après la prise d’antibiotiques.[10]

L’intégration d’aliments probiotiques aux collations et aux repas quotidiens permet de soutenir le microbiote intestinal. Il existe un large éventail de choix délicieux ; en voici quelques examples :

· Yogourt
· Kéfir
· Choucroute
· Kimchi
· Tempeh
· Kombucha

Certains enfants et adultes peuvent aussi bénéficier de la prise de suppléments probiotiques normalisés qui fournissent un soutien plus personnalisé. Consultez un praticien de la santé pour vous aider à découvrir quelles souches probiotiques vous conviennent le mieux.


4. Bien dormir grâce à la mélatonine

Saviez-vous qu’en dormant moins de sept heures, vous triplez presque vos risques d’attraper un rhume[11] ? Il est important d’adopter des habitudes de sommeil incluant des pratiques favorables au sommeil, par exemple :

· Aller au lit et se réveiller selon un horaire établi
· Dormir dans une pièce fraîche et sombre
· Éviter tout appareil électronique avant d’aller au lit
· Réduire la consommation de caféine et d’alcool
· Faire de l’exercice tôt dans la journée

Pour en savoir plus sur la façon d’améliorer votre sommeil, consultez Le guide ultime de Webber Naturals.

5. Utiliser un produit de santé naturel favorable à la santé du système immunitaire

On peut se tourner vers certaines plantes et produits de santé naturels pour soutenir davantage son système immunitaire et sa santé en général. L’échinacée et la quercétine constituent deux options fantastiques :

L’échinacée est une plante médicinale bien connue, utilisée pour soulager les symptômes des infections des voies respiratoires supérieures et pour en réduire la durée. Les effets de l’échinacée sont dus à l’activité synergique de ses principes actifs, tels que les alkylamides, les polysaccharides et l’acide cichorique.[12,13]

La quercétine est un bioflavonoïde que l’on trouve dans de nombreux aliments d’origine végétale, tels que les pommes, les oignons rouges et les câpres. C’est un antioxydant alimentaire important qui aide à se défendre contre le stress oxydatif et aide le corps à utiliser la vitamine C pour soutenir l’immunité.[14,15,16] La prise de quercétine sous forme de supplément normalisé, comme la Quercetine 500 mg en capsules végétariennes faciles à avaler de Webber Naturals, permet d’obtenir une concentration beaucoup plus élevée et un apport quotidien plus constant que si l’on se fiait uniquement aux sources alimentaires.

Consultez un praticien de la santé afin de déterminer quels produits de santé naturels vous conviennent le mieux, ainsi qu’aux membres de votre famille.


Soutien tout au long de l’année

Soutenir son système immunitaire par une alimentation équilibrée, des probiotiques, de bonnes habitudes de sommeil et des produits de santé naturels crée une base solide pour sa santé globale. Il est ainsi possible de soutenir son système immunitaire tout au long de l’année, par différentes mesures :

· Se reposer quand on ne se sent pas bien
· Se laver les mains souvent
· Rester hydraté
· Gérer son niveau de stress
· Intégrer une activité physique régulière à son mode de vie
· Maintenir un poids santé

Les microbes et les agents pathogènes sont partout autour de nous, mais c’est la façon dont l’organisme les traite qui compte. Soutenir le système immunitaire est l’un des meilleurs moyens de réduire le risque d’infection et de préserver sa bonne santé sans avoir à subir les inconvénients d’un rhume ou d’une grippe.

Patience Lister

Patience Lister

Patience Lister est une rédactrice pigiste de Vancouver, C.-B., spécialisée dans les aliments et produits de santé naturels. Elle écrit et réalise des travaux de recherche dans ces domaines depuis 2005, se concentrant particulièrement sur la nutrition

  1. Czarnewski P, Da S, Parigi SM, et al. Retinoic Acid and Its Role in Modulating Intestinal Innate Immunity. Nutrients. 2017; 9(1):68.
  2. 2 Mora JR, Iwata M, von Andrian UH. Vitamin effects on the immune system: vitamins A and D take centre stage. Nat Rev Immunol. 2008; 8(9):685-98.
  3. Martineau AR, Jolliffe DA, Hooper RL, et al. Vitamin D supplementation to prevent acute respiratory tract infections: systematic review and meta-analysis of individual participant data. BMJ. 2017; 356L:i6583.
  4. Hughes DA, Norton R. Vitamin D and respiratory health. Clin Exp Immunol. 2009; 158(1):20-5.
  5. Hemila H. Vitamin C and infections. Nutrients. 2017; 9:330.
  6. Ran L, Zhao W, Wang J, et al. Extra dose of vitamin C based on a daily supplementation shortens the common cold: A meta-analysis of 9 randomized controlled trials. Biomed Res Int. 2018:1837634.
  7. Shankar AH, Prasad AS. Zinc and immune function: the biological basis of altered resistance to infection. Am J Clin Nutr. 1998; 68:447S-63S.
  8. Barnett JB, Dao MC, Hamer DH, et al. Effect of zinc supplementation on serum zinc concentration and T cell proliferation in nursing home elderly: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. *Am J Clin Nutr. *2016; 103(3):942-51.
  9. Wang MX, Win SS, Pang J. Zinc supplementation reduces common cold duration among healthy adults: A systematic review of randomized controlled trials with micronutrients supplementation. Am J Trop Med Hyg. 2020; 103(1):86-99.
  10. Santé Canada. Produit de santé naturel – Probiotiques. En ligne. Accessible au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=probio&lang=fra [Consulté le 15 janvier 2019]
  11. Cohen S, Doyle WJ, Alper CM, et al. Sleep habits and susceptibility to the common cold. Arch Intern Med. 2009; 169(1):62-7.
  12. Santé Canada. Monographie : Echinacea purpurea. En ligne. Accessible au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/monoReq.do?id=80 [Consulté le 15 janvier 2019].
  13. Hudson JB. Applications of the phytomedicine echinacea purpurea (purple coneflower) in infectious diseases. J Biomed Biotechnol. 2012; 2012:769896.
  14. Costa LG, Garrick JM, Roquè PJ, et al. Mechanisms of neuroprotection by quercetin: Counteracting oxidative stress and more. *Oxid Med Cell Longev. *2016:2986796.
  15. Askari G, Ghiasvand R, Feizi A, et al. The effect of quercetin supplementation on selected markers of inflammation and oxidative stress. J Res Med Sci. 2012; 17(7):637-41.
  16. Heinz SA, Henson DA, Austin MD, et al. Quercetin supplementation and upper respiratory tract infection: A randomized community clinical trial. Pharmacol Res. 2010; 62(3):237-42.

Continuer à lire