Livraison gratuite sur toutes les commandes de plus de 25 $. Achetez dès maintenant !

leaf background
The Way By Webber Naturals

Les meilleures positions pour dormir

Envoyer à un ami

Les meilleures positions pour dormir

C’est bien connu, avoir une bonne nuit de sommeil est extrêmement important pour la santé. Mais dormir d’un sommeil profond et réparateur aussi longtemps que votre corps en a besoin n’est pas forcément facile. Même si vous dormez pendant huit heures, le fait de ne pas être dans une position confortable peut nuire à la qualité de votre sommeil.  

Non seulement il est difficile de s’endormir si l’on n’est pas bien installé mais certaines positions peuvent provoquer une raideur du cou, des maux de dos ou cette sensation familière de fourmillements due à l’engourdissement du bras qui accompagne parfois le réveil.  

Certaines positions peuvent aider les personnes ayant certaines conditions de santé (p. ex., lombalgie ou douleurs au cou) et les femmes enceintes. Mais il n’existe pas de bonne position universelle qui garantisse un meilleur sommeil.  

Si vous ressentez des douleurs ou si vous avez du mal à rester endormi, il est peut-être temps de changer votre position de sommeil. Vous n’en serez probablement pas capable en une seule nuit, mais graduellement, en vous habituant à dormir dans une nouvelle position, vous pourriez découvrir comment bénéficier de ce sommeil si précieux.    

Dans cet article, nous identifions les avantages et les inconvénients de chaque position de sommeil et vous offrons des conseils que vous pouvez appliquer. 

Dormir sur le côté

Dormir sur le côté 

Ou : Décubitus latéral 

La grande majorité des gens dorment en position latérale,[1] avec une main sous la tête ou leur oreiller et le bras opposé entourant le corps. 

Avantages 

  • Réduit les ronflements.  

  • Aide en cas de reflux gastriquegastro-œsophagien (ou reflux gastro-œsophagien, quand l’acide gastrique remonte dans l’œsophage entre l’estomac et la bouche), surtout si vous dormez du côté gauche[2] 

  • Les femmes enceintes dorment mieux et se sentent plus à l’aise dans cette position  

  • Les personnes ayant une hypertrophie du cœur se sentent plus à l’aise pour dormir lorsqu’elles sont couchées sur leur côté droit[3] 


Inconvénients 

  • Peut être inconfortable pour les épaules et peut occasionner des fourmillements dus à l’engourdissement dans votre bras si vous posez votre tête sur votre bras pour dormir   

Conseils 
Vous serez plus à l’aise au niveau de la région lombaire si vous placez un oreiller entre vos jambes pour soutenir votre colonne vertébrale. Veillez à ce que l’oreiller sous votre tête soit suffisamment épais pour supporter votre tête et votre cou. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de vous servir de votre bras pour élever votre tête. 

Dormir sur le dos

Dormir sur le dos 

Ou : Décubitus dorsal 

Dans cette position, la deuxième en popularité, la colonne vertébrale est en position neutre et la tête repose sur l’oreiller. 

Avantages 

  • Protège la colonne vertébrale et peut aider à réduire les douleurs dorsales car le poids du corps est réparti sur une plus grande surface, ce qui diminue la pression sur une zone du corps en particulier 

  • Aide à prévenir les rides du visage[4]   


Inconvénients  

  •  Déconseillée si vous souffrez d’apnée du sommeil car cette position attire la langue vers le bas où elle obstrue les voies respiratoires[5]  

Conseils 
Si vous voulez dormir sur le dos, choisissez un oreiller plutôt plat pour prévenir les douleurs au cou. Un petit coussin placé sous les genoux peut aider à maintenir la courbure naturelle de la colonne vertébrale. 

Dormir sur le ventre

Dormir sur le ventre 

Ou : Décubitus ventral 

Cette position de sommeil n’est pas aussi populaire que les deux autres. Couché sur le ventre, vous avez le visage contre votre oreiller ou tourné sur le côté. 

Avantages 

  • Un grand nombre de gens souffrant d’apnée du sommeil trouvent que cette position est la plus confortable parce qu’elle garde les voies respiratoires libres et peut aider à réduire le ronflement[6] 


Inconvénients 

  • Ne respecte pas l’alignement de la colonne vertébrale, ce qui peut entraîner des douleurs au cou et au dos  

  • La respiration peut être difficile dans cette position car les côtes subissent une pression[1] 

Conseils 
Si vous préférez cette position, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour assurer un meilleur soutien à votre corps. Dormez avec un oreiller peu épais (ou sans oreiller) pour que votre cou soit mieux aligné avec votre colonne vertébrale. Vous pouvez aussi placer un oreiller sous votre bassin pour aider à réduire la douleur dans le bas du dos.

Adoptez la position sommeil qui vous convient 

Quelle que soit la position de sommeil choisie, elle doit être confortable et vous permettre d’obtenir un sommeil réparateur. Veillez à avoir le corps soutenu en plaçant des oreillers de façon stratégique et en les utilisant pour supporter votre tête et épouser la forme de votre cou. 

Consultez les blogs ci-dessous si vous souhaitez plus de conseils pour mieux vous reposer. 

WN

Webber Naturals

Nous sommes des nutritionnistes, des professionnels de la santé et des créateurs de contenu, engagés à vous offrir le meilleur contenu sur la santé et le style de vie pour vous aider à vivre une meilleure vie, tout naturellement.

[1] Skarpsno ES, Mork PJ, Nilsen TI, et al. Sleep positions and nocturnal body movements based on free-living accelerometer recordings: Association with demographics, lifestyle, and insomnia symptoms. Nat Sci Sleep. 2017; 9:267-75.

[2] Khoury RM, Camacho-Lobato L, Katz PO, et al. Influence of spontaneous sleep positions on nighttime recumbent reflux in patients with gastroesophageal reflux disease. Am J Gastroenterol. 1999; 94(8):2069-73.

[3] Leung RST, Bowman ME, Parker JD, et al. Avoidance of the left lateral decubitus position during sleep in patients with heart failure: Relationship to cardiac size and function. J Am Coll Cardiol. 2003; 41(2):227-30.

[4] Poljsak B, Godic A, Lampe T, et al. The influence of the sleeping on the formation of facial wrinkles. J Cosmet Laser Ther. 2012; 14(3):133-8.

[5] Cartwright RD. Effect of sleep position on sleep apnea severity. Sleep. 1984; 7(2):110-4.

[6] Bidarian-Moniri A, Nilsson M, Rasmusson L, et al. The effect of the prone sleeping position on obstructive sleep apnoea. Acta Otolaryngol. 2015; 135(1):79-84

Continuer à lire