leaf background
The Way By Webber Naturals

L’impact de votre santé intestinale sur votre immunité

Envoyer à un ami

L’impact de votre santé intestinale sur votre immunité

L’influence de votre tube digestif (aussi appelé le système gastro-intestinal) sur votre système immunitaire a beaucoup plus d’importance que vous ne le pensez. Non seulement les intestins digèrent les aliments et en absorbent les nutriments, mais ils contribuent également à une bonne immunité. Nous entretenons une relation réciproque avec les bactéries de nos intestins. Les bactéries bénéfiques qui vivent dans nos intestins influencent énormément notre santé globale et nous exerçons, à notre tour, une influence sur notre flore intestinale par nos choix alimentaires. Le présent blog traitera des effets de la santé intestinale sur l’immunité et montrera comment prendre soin de notre système gastro-intestinal pour assurer notre santé immunitaire.

Faisons tout d’abord connaissance avec le microbiome


Le microbiome est l’ensemble des micro-organismes qui vivent dans les intestins. Il comprend principalement des bactéries bénéfiques (également appelés probiotiques) qui aident à soutenir la santé digestive, immunitaire et globale. Dans un système digestif sain, les bonnes bactéries sont plus nombreuses que les bactéries potentiellement nuisibles. Les bonnes bactéries du tube digestif assurent plusieurs fonctions : digestion, absorption, soutien du système immunitaire et production de certaines vitamines entre autres.


Comment votre santé intestinale affecte votre immunité  

Saviez-vous que votre tube digestif comporte un système immunitaire ? C’est dans le tissu lymphoïde associé au tube digestif (GALT : « gut-associated lymphoid tissue ») que se trouvent la plupart des cellules immunitaires du corps, et des sites appelés plaques de Peyer favorisent la communication entre l’immunité entérique et l’immunité globale. [1] Les bonnes bactéries aident à protéger non seulement le système digestif mais aussi l’ensemble du corps contre les infections. Plus le pourcentage de bactéries bénéfiques est élevé, plus la protection immunitaire est forte ! [1] 

Étiquette de titre : pH dans l’estomac

Parlons du pH – plus son taux est bas, plus l’acidité est élevée. En ce qui a trait à nos intestins, un environnement plus acide favorable aux bonnes bactéries est souhaitable. Les bactéries bénéfiques contribuent à abaisser le pH et à prévenir la prolifération de bactéries nuisibles, lesquelles préfèrent un pH neutre. Cette action est l’un des moyens par lesquels les bonnes bactéries aident à nourrir et à réguler l’immunité entérique. Même si de nombreuses souches peuvent être utiles, les bifidobactéries et les lactobacilles figurent parmi les probiotiques les plus bénéfiques pour la santé intestinale et le système immunitaire. 

Aliments fermentés

Consommez des probiotiques chaque jour 

Les aliments et les boissons fermentés tels que le yogourt, la choucroute, le kimchi, le kéfir et le kombucha, contiennent des souches de probiotiques bénéfiques. Lisez les étiquettes pour vous assurer que ces aliments renferment bien des organismes vivants qui procurent des bienfaits.  

Si vous avez besoin d’aide pour combler vos besoins journaliers en probiotiques, envisagez les suppléments. Il existe une multitude d’options sous diverses formes pratiques, dont les gélifiés et les poudres.  

Aliments prébiotiques (oignon et ail)

Le rôle des prébiotiques 

Comme vous, vos bactéries bénéfiques ont besoin d’aliments nutritifs, appelés prébiotiques. Lorsque vous mangez des prébiotiques, ils ne sont pas dégradés et absorbés dans l’intestin grêle comme les autres aliments, ils sont fermentés dans le gros intestin par les bonnes bactéries, ce qui a pour effet d’améliorer la régulation de l’immunité. [3] 

Un grand nombre d’aliments délicieux agissent en tant que prébiotiques et aident à soutenir la santé de la flore intestinale bénéfique. En voici quelques exemples : 

  • L’ail, qui soutient les bifidobactéries dans le côlon. [4]  

  • L’oignon et l’asperge, qui renferment de l’inuline, une fibre soluble utile aux bifidobactéries et aux lactobacilles. [5, 6]  

  • L’avoine et l’orge, qui renferment du bêta-glucane, une fibre prébiotique qui sert de nourriture aux bonnes bactéries. [7, 8]  

  • Les graines de lin, qui contiennent des fibres favorisant la santé des bactéries intestinales. [9]  

  • La pomme, qui contient de la pectine aux bienfaits prébiotiques. [10] 

Aliments probiotiques et prébiotiques


Nourrissez votre microbiome 

Nos habitudes alimentaires influent énormément sur notre santé, et nous pouvons manger en vue de nourrir notre système immunitaire et de prendre soin de notre santé intestinale. Quand notre assiette est trop remplie ou que notre alimentation est hypercalorique mais pauvre en nutriments, les bonnes bactéries sont incapables de prospérer, les bactéries nuisibles se multiplient, et notre immunité en pâtit. [2]  

Le microbiome joue un rôle beaucoup plus grand dans l’immunité que la plupart des gens ne le pensent. Qui aurait cru que le tube digestif était doté d’un système immunitaire ? Le microbiome est l’un des sujets les plus brûlants à l’heure actuelle en matière de recherches scientifiques, et de nouvelles études sont publiées sans cesse. Même si beaucoup reste à découvrir, une chose est sûre, c’est qu’une alimentation qui renforce le microbiome améliorera à la fois l’immunité et la santé globale.   

WN

Webber Naturals

Nous sommes des nutritionnistes, des professionnels de la santé et des créateurs de contenu, engagés à vous offrir le meilleur contenu sur la santé et le style de vie pour vous aider à vivre une meilleure vie, tout naturellement.

  1. Childs CE, Calder PC, Miles EA. Diet and Immune Function. Nutrients. 2019; 11(8):1933.
  2. Morowitz MJ, Carlisle EM, Alverdy JC. Contributions of intestinal bacteria to nutrition and metabolism in the critically ill. Surg Clin North Am. 2011; 91(4):771-8.
  3. Russo E, Giudici F, Fiorindi C, et al. Immunomodulating activity and therapeutic effects of short chain fatty acids and tryptophan post-biotics in inflammatory bowel disease. Front Immunol. 2019; 10:2754.
  4. Zhang N, Huang X, Zeng Y, et al. Study on prebiotic effectiveness of neutral garlic fructan in vitro. Food Sci Hum Wellness. 2013; 2(3):119-23.
  5. Kumar VP, Prashanth KVH, Venkatesh YP. Structural analyses and immunomodulatory properties of fructo-oligosaccharides from onion (Allium cepa). Carbohydr Polym. 2015; 117:115-22.
  6. Slavin J. Fiber and prebiotics: mechanisms and health benefits. Nutrients. 2013; 5(4):1417-35.
  7. Shen XL, Zhao T, Zhou Y, et al. Effect of oat β-glucan intake on glycaemic control and insulin sensitivity of diabetic patients: A meta-analysis of randomized controlled trials. Nutrients. 2016; 8(1):39.
  8. El Khoury D, Cuda C, Luhovyy BL, et al. Beta-glucan: health benefits in obesity and metabolic syndrome. J Nutr Metab. 2012; 2012:851362.
  9. Kajla P, Sharma A, Sood DR. Flaxseed-a potential functional food source. J Food Sci Technol. 2015; 52(4):1857-71.
  10. Jiang T, Gao X, Wu C, et al. Apple-derived pectin modulates gut microbiota, improves gut barrier function, and attenuates metabolic endotoxemia in rats with diet-induced obesity. Nutrients. 2016; 8(3):126.

Continuer à lire