learn-background
The Way By Webber Naturals

Faut-il vraiment prendre des suppléments de vitamine D en été ?

Envoyer à un ami

Faut-il vraiment prendre des suppléments de vitamine D en été ?

Faut-il vraiment prendre des suppléments de vitamine D en été ? 

Puisque vous aimez passer du temps à l’extérieur et profiter du soleil de l’été, vous pensez peut-être que vous obtenez toute la vitamine D dont vous avez besoin. Cependant, est-ce vraiment le cas ? 

Tout d’abord, explorons les différentes sources de vitamine D 

Il existe deux formes principales de vitamine D : la D2 et la D3. La vitamine D2 est naturellement présente dans certains aliments, tels que les champignons sauvages, les aliments enrichis en vitamine D2, ainsi que la plupart des suppléments de vitamine D. Par ailleurs, la vitamine D3 s’obtient par l’exposition au soleil, la consommation d’aliments tels que le poisson et le jaune d’œuf, les aliments enrichis en vitamine D3 et la prise de suppléments de vitamine D3. Dans cet article, nous examinerons plus en détail l’apport en vitamine D3 sous l’effet du soleil. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez notre article : La raison pour laquelle la vitamine D est importante. [1]

Mise en évidence du texte sur le besoin en vitamine D pendant l’été


Que fait la vitamine D ? 

La vitamine D joue un rôle important en facilitant l’assimilation du calcium par l’organisme, ce qui contribue au maintien de la santé des os et des dents. La vitamine D soutient également le système immunitaire qui peut assurer une bonne défense contre les virus et les bactéries. Pour ces raisons, il est important de maintenir des taux sains de vitamine D durant toute l’année. 

Quelle est la quantité de vitamine D nécessaire au quotidien ? 

La quantité nécessaire varie d’une personne à l’autre et en fonction de divers facteurs, par exemple l’âge ou une grossesse. Certains de ces autres facteurs sont décrits ci-dessous. Il convient de noter que l’apport nutritionnel recommandé par Santé Canada pour toute personne de plus de 9 ans est de 600 UI [2]. Cependant, certaines études révèlent que cet apport devrait être porté à au moins 1 000 UI chez l’adulte [3,4].  

Plusieurs facteurs influent sur la vitamine D fournie par le soleil : 

  • La distance qui sépare de l’équateur. En raison de la distance qui sépare le Canada de l’équateur et de l’angle du soleil, les Canadiens ne sont pas beaucoup exposés au soleil en dehors des mois d’été.  

  • Le temps passé à l’extérieur et le moment de la journée. Le meilleur moment pour obtenir de la vitamine D sous l’action du soleil au Canada est entre 10 h et 14 h, à raison de 20 à 30 minutes par jour.  

  • La couverture nuageuse et le smog. Ils bloquent le soleil, ce qui nuit à l’exposition aux UV dont la peau a besoin pour métaboliser la vitamine D. 

  • L’usage d’un écran solaire. La crème solaire peut diminuer la quantité de vitamine D produite sous l’effet du soleil, mais il est important d’en porter à l’extérieur pour réduire le risque de cancer de la peau [5]

  • Le pigment de la peau connu sous le nom de mélanine. La mélanine protège la peau contre les rayons UV. Plus le taux de mélanine est important, moins la production de vitamine D sous l’effet du soleil sera grande.  

Infographie sur les facteurs qui affectent l'apport en vitamine D par le soleil

Devriez-vous continuer à prendre un supplément de vitamine D ?  

En bref, oui. Selon Joyce Johnson, naturopathe, vous auriez intérêt à en prendre toute l’année. Si vous ne passez pas beaucoup de temps dehors, sans écran solaire, pendant les heures de prédilection, vous devriez continuer à prendre un supplément. 

Si vous avez intégré la prise d’un supplément de vitamine D à votre régime quotidien, il n’y a aucune raison de l’arrêter pendant l’été. De plus, comme la plupart des aliments ne contiennent que des quantités minimes de vitamines D3 et D2, il est difficile de combler vos besoins en vitamine D uniquement par l’alimentation. Par exemple, il vous faudrait manger près de deux livres de sardines pour obtenir 400 UI de vitamine D. Cela fait beaucoup de sardines en une seule journée ! 

Si vous n’avez pas commencé à prendre un supplément de vitamine D, il n’est pas trop tard pour commencer, car cette vitamine est offerte sous différentes formes, telles que les gélules, les comprimés et même les gélifiés. Il est même plus facile que jamais de combler vos besoins quotidiens en vitamine D, maintenant qu’il existe des comprimés et des gélules de vitamine D de Webber Naturals en concentrations de 2 500 UI. 

Cliquez ici pour accéder à la liste complète des suppléments de vitamine D de Webber Naturals. 

WN

Webber Naturals

Nous sommes des nutritionnistes, des professionnels de la santé et des créateurs de contenu, engagés à vous offrir le meilleur contenu sur la santé et le style de vie pour vous aider à vivre une meilleure vie, tout naturellement.

  1. Tripkovic, L., Lambert, H., Hart, K., et al. (2012). Comparison of vitamin D2 and vitamin D3 supplementation in raising serum 25-hydroxyvitamin D status: a systematic review and meta-analysis. The American journal of clinical nutrition, 95(6), 1357–1364.

  2. Santé Canada. La vitamine D et le calcium : Révision des Apports nutritionnels de référence - Canada.ca [Internet]. Canada.ca. 2021 [cité le 5 juillet 2021]. Accessible à : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aliments-nutrition/saine-alimentation/vitamines-mineraux/vitamine-calcium-revision-apports-nutritionnels-reference.html#a19

  3. Rucker, D., Allan, J. A., Fick, G. H., et al. (2002). Vitamin D insufficiency in a population of healthy western Canadians. Cmaj, 166(12), 1517-1524.

  4. Vieth, R., & Fraser, D. (2002). Vitamin D insufficiency: no recommended dietary allowance exists for this nutrient. Cmaj, 166(12), 1541-1542.

  5. Reichrath, J. (2006). The challenge resulting from positive and negative effects of sunlight: how much solar UV exposure is appropriate to balance between risks of vitamin D deficiency and skin cancer? Progress in biophysics and molecular biology, 92(1), 9-16.

Continuer à lire