Livraison gratuite sur toutes les commandes de plus de 25 $. Achetez dès maintenant !

leaf background
The Way By Webber Naturals

7 bienfaits moins connus du collagène

7 bienfaits moins connus du collagène

Le collagène est un supplément pour la peau incontournablequi fait fureur dans le domaine de la beauté. Cependant, si les soins de peau ne sont pas une priorité pour vous, sachez qu’il procure de nombreux autres bienfaits moins connus.

Le collagène est la protéine prédominante du corps 

En tant que protéine principale du corps, le collagène représente 30 % de la totalité de vos protéines ! [1,2] 

  • Articulations et os 

  • Muscles 

  • Tendons 

  • Intestins 

  • Vaisseaux sanguins 

  • Cerveau 

Pourquoi avons-nous besoin de collagène ? 

Le collagène contribue à la structure des tissus conjonctifs. Il agit principalement comme un « ciment » qui assure la cohésion de l’ensemble du corps. [3] Comme toutes les protéines, il se compose d’acides aminés, dont l’arginine, la glutamine, la glycine et la proline.

À mesure que nous vieillissons, la disponibilité de ces acides aminés diminue dans le corps. Dès l’âge de 30 ans, la synthèse de collagène par notre organisme commence à ralentir et notre capital en collagène baisse.

Cette baisse peut être amplifiée par des facteurs liés au mode de vie qui altèrent la production de collagène, notamment le stress, une alimentation de mauvaise qualité, le tabac et les maladies.[2]

Bien que la baisse de collagène se voit surtout au niveau de la peau, elle affecte tout autant la santé et le fonctionnement d’autres parties du corps. Parce qu’elle ralentit le processus de réparation tissulaire, les articulations, les muscles, les intestins et d’autres régions du corps prennent plus de temps à guérir.[2]

Heureusement, la prise d’un supplément de peptides de collagène (collagène sous forme de minuscules molécules) peut aider à compenser l’appauvrissement en collagène.

Le collagène n’est pas bon que pour la peau 

Même si les peptides de collagène sont souvent pris en supplément à des fins esthétiques, ils offrent d’autres bienfaits pour la santé que vous ne connaissez peut-être pas ! Voici sept bienfaits du collagène qui n’ontrien à voir avec la peau : 

Collagène pour la douleur articulaire

1. Le mouvement des articulations

Grâce au collagène, chaque saut, chaque enjambée, chaque étirement que vous faites est amorti par vos articulations. En effet, le cartilage des articulations, les tendons et les ligaments contiennent du collagène. Sans articulations saines, les séances d’entraînement et d’autres activités seraient pénibles et douloureuses. Les exercices vigoureux, le surmenage, le stress et la dégénérescence liée à l’âge peuvent endommager les articulations.

La douleur et la raideur articulaires sont parfois aussi dues à l’arthrose, une affection causée par la détérioration du cartilage dans les articulations. [4] Heureusement, le collagène peut être pris en supplément pour réduire la dégradation du cartilage et stimuler la production de matrice osseuse et articulaire. Des études ont révélé que le collagène peut aider les personnes atteintes d’arthrose à retrouver leur mobilité en soulageant la douleur et la raideur dans leurs articulations. [5, 6]

2. La densité osseuse 

Votre densité minérale osseuse ne dépend pas que du calcium ! Le collagène représente jusqu’à 80 % de la totalité des protéines de vos os. [1] Si la perte osseuse liée au vieillissement vous inquiète, incluez le collagène dans vos choix de santé.  

Des études montrent que la supplémentation en collagène peut inhiber la résorption osseuse, processus qui peut mener à la perte osseuse. Chez les personnes sujettes à la perte osseuse, comme les femmes ménopausées, la prise quotidienne d’un supplément de collagène peut aussi améliorer la densité minérale osseuse. [7]

Collagène pour la santé musculaire

3. La force musculaire 

Sans collagène, vos muscles seraient beaucoup moins résistants. Le tissu conjonctif qui entoure chaque fibre des muscles possède un délicat réseau de collagène. Cette protéine flexible maisrésistante aide à renforcer les muscles. [3] C’est pourquoi le collagène est utile pour les sportifs.  

Plus vous vous dépensez, plus vous avez besoin de collagène pour guérir après un exercice physique. Des recherches semblent indiquer que la supplémentation en peptides de collagène peut accroître les bienfaits d’un entraînement de musculation régulier en améliorant légèrement les gains en force musculaire et en masse musculaire maigre. [8]   

Ces avantages s’appliquent également aux aînés actifs qui veulent contrer l’atrophie musculaire. Des études ont révélé que des patients âgés qui prenaient un supplément de collagène tout en s’entraînant physiquement étaient davantage en mesure d’augmenter leur masse et leur force musculaire. [8] 

4. La santé intestinale 

Si vos intestins vous mènent la vie dure, le collagène vaut la peine d’être essayé. Selon des études médicales, on observe un renouvellement plus rapide du collagène présent dans la paroi intestinale chez les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable (SCI).[9] Les maladies inflammatoires de l’intestin sont également reliées à des taux sanguins de collagène plus faibles, dénotant un besoin potentiellement plus grand.[10]  

Pourquoi le collagène est-il bon pour les intestins ? Le collagène joue un important rôle structural dans le tube digestif parce qu’il est impliqué dans la formation du tissu conjonctif.  

Bien que les recherches soient encore limitées, on sait que le collagène fournit l’acide aminé glutamine, crucial pour la protection et la réparation de la barrière intestinale et que les peptides provenant des aliments riches en protéines aident à gérer le fonctionnement de la barrière intestinale. [11] 

Collagène pour la santé cardiaque

5. La santé cardiaque 

Il est temps d’ajouter le collagène à votreliste de nutriments bénéfiques pour le cœur ! Toutes vos artères sont entourées d’un tissu délicat fait d’une solide matrice de collagène qui maintient leur flexibilité et permet une circulation sanguine efficace.  

Même si les études sont encore peu nombreuses, les recherches semblent indiquer que les peptides de collagène pourraient aider à soutenir une lipidémie normale et prévenir l’accumulation de plaques dans les artères. [12] De ce fait, ils pourraient aussi contribuer au maintien d’une pression artérielle saine. [13]  

6. La santé du cerveau 

Saviez-vous que votre cerveau est conçu pour fabriquer son propre collagène ? Le collagène est indispensable pour protéger les neurones du cerveau. Tout comme le reste du corps, le cerveau devient plus vulnérable lorsque la production de collagène ralentit. 

Quelques études sur des adultes d’âge mûr en bonne santé ont montré que la supplémentation en collagène a permis une amélioration de certains aspects de la structure du cerveau et de la mémoire. [14] 

Collagène pour les hommes

7. Le collagène pour les hommes

Est-ce que les hommes peuvent tirer profit du collagène ? La réponse est oui ! Les suppléments de collagène sont plus populaires auprès des femmes, mais ils sont tout aussi utiles aux hommes, qui connaissent également une diminution de la production de collagène à mesure qu’ils avancent en âge. La différence principale entre les hommes et les femmes se situe au niveau du renouvellement du collagène aux diverses étapes de la vie. [15]

La supplémentation pour compléter votre production naturelle de collagène

Les peptides de collagène, offerts en comprimés, en gélifiés et en poudre, apportent un complément à votre production naturelle de collagène.

En fournissant les éléments nutritionnels qui permettent de régénérer les fibres de collagène et d’élastine, diverses préparations de collagène soutiennent la santé des os, des articulations, des muscles, et bien plus encore.

Lisez nos autres articles de blogue sur le collagène pour en savoir plus sur le sujet et découvrez comment choisir le collagène qui répond à vos besoins.

Patience Lister

Patience Lister

Patience Lister est une rédactrice pigiste de Vancouver, C.-B., spécialisée dans les aliments et produits de santé naturels. Elle écrit et réalise des travaux de recherche dans ces domaines depuis 2005, se concentrant particulièrement sur la nutrition

  1. Wauquier F, Daneault A, Granel H, et al. Human enriched serum following hydrolysed collagen absorption modulates bone cell activity: From bedside to bench and vice versa. Nutrients. 2019; 11(6):1249.

  2. León-López A, Morales-Peñaloza A, Martínez-Juárez VM, et al. Hydrolyzed collagen-sources and applications. Molecules. 2019; 24(22):4031.

  3. Sandhu SV, Gupta S, Bansal H, et al. Collagen in health and disease. JOFR. 2012; 2(3):153-9.

  4. Alcaide-Ruggiero L, Molina-Hernández V, Granados MM, et al. Main and minor types of collagens in the articular cartilage: The role of collagens in repair tissue evaluation in chondral defects. Int J Mol Sci. 2021; 22(24):13329.

  5. Lugo JP, Saiyed ZM, & Lane NE. Efficacy and tolerability of an undenatured type II collagen supplement in modulating knee osteoarthritis symptoms: A multicenter randomized, double-blind, placebo-controlled study. Nutr J. 2016; 15:14.

  6. Bruyère O, Zegels B, Leonori L, et al. (2012). Effect of collagen hydrolysate in articular pain: A 6-month randomized, double-blind, placebo controlled study. Complement Ther Med. 2012; 20(3):124-30.

  7. König D, Oesser S, Scharla S, et al. Specific collagen peptides improve bone mineral density and bone markers in postmenopausal women-A randomized controlled study. Nutrients. 2018; 10(1):97.

  8. Jendricke P, Centner C, Zdzieblik D, et al. Specific collagen peptides in combination with resistance training improve body composition and regional muscle strength in premenopausal women: A randomized controlled trial. Nutrients. 2019; 11(4):892.

  9. Yamamoto M, Pinto-Sanche MI, Bercik P, et al. Metabolomics reveals elevated urinary excretion of collagen degradation and epithelial cell turnover products in irritable bowel syndrome patients. Metabolomics. 2019; 15:82.

  10. Koutroubakis IE, Petinaki E, Dimoulios P, et al. Serum laminin and collagen IV in inflammatory bowel disease. J Clin Pathol. 2003; 56(11):817-20.

  11. Suzuki T. Regulation of the intestinal barrier by nutrients: The role of tight junction. Anim Sci J. 2020; 91(1):e13357.

  12. Tomosugi N, Yamamoto S, Takeuchi M, et al. Effect of collagen tripeptide on atherosclerosis in healthy humans. J Atheroscler Thromb. 2017; 24(5):530-8.

  13. Kouguchi T, Ohmori T, Shimizu M, et al. Effects of a chicken collagen hydrolysate on the circulation system in subjects with mild hypertension or high-normal blood pressure. Biosci Biotechnol Biochem. 2013; 77(4):691-6.

  14. Koizumi S, Inoue N, Sugihara F, et al. Effects of collagen hydrolysates on human brain structure and cognitive function: A pilot clinical study. Nutrients. 2019; 12(1):50.

  15. Kehlet SN, Willumsen N, Armbrecht G, et al. Age-related collagen turnover of the interstitial matrix and basement membrane: Implications of age- and sex-dependent remodeling of the extracellular matrix. PLoS ONE. 2018; 13(3):e0194458

Continuer à lire